Biberon Mimijumi : le biberon qui imite le sein et qui coûte un rein

     Pour mon bébé allaité exclusivement au sein, j’étais à la recherche d’un biberon qui me permettrait de faire une transition en douceur en vue du moment où je serais obligée de la laisser en garde. J’avais déjà un set de biberons Philips Avent, elle n’en a jamais voulu. Alors je me suis tournée vers les biberons de la marque Mimijumi. Mimijumi est une marque qui a été créée en 2008 par deux psychiatres et un designer industriel avec pour objectif de créer « des produits simples et naturels, destinés aux familles modernes ».

Une marque orientée nature

L’entreprise affiche clairement des valeurs naturelles, et bien qu’elle soit fabricante de biberons, se positionne en faveur de l’allaitement, ce qui est plutôt original :

Le concept mimijumi est clairement orienté vers les bienfaits d’une transition la plus naturelle possible entre l’allaitement naturel et le passage au biberon. Les bienfaits de l’allaitement au sein sont bien connus, mais cette pratique n’est pas toujours facile dans notre société actuelle. Créé à l’aide des conseils de designers, de mamans, de physiciens et d’experts en allaitement, le premier produit de mimijumi – le biberon Very Hungry – a été pensé pour devenir un complément naturel, moderne et stylisé de l’allaitement maternel.

Leurs produits sont fabriqués en Autriche et respectent les normes de sécurité européennes. Les matériaux utilisés pour les biberons sont garantis sans Bisphénol A et sans phtalates.

mimijumi-biberons

Le corps transparent du biberon est conçu en nylon Grialmind présenté par la marque comme « un plastique sain et durable provenant de suisse qui passe avec brio toutes les normes de sécurités liées aux biberons. »

Leur biberon se démarque clairement par son design original et sympathique. La tétine  en silicone imite au mieux la couleur, la texture et la forme du sein, s’étire et s’aplatit, et offre au bébé une expérience de succion similaire à celle du sein, du moins elle s’en rapproche plus que les autres marques car le bébé doit tirer sur sa langue pour faire sortir le lait. Il existe deux tailles de tétines en fonction de l’âge de l’enfant, mais le bébé, comme au sein, régule par lui-même le débit.

La marque Mimijumi avait donc tout pour me plaire : respectueuse de l’environnement et de la santé des bébés, très beau design de biberons adaptés aux bébés allaités. Mais qu’est-ce que ça donne en pratique ?

Beaucoup de défauts pour un biberon haut de gamme

Le premier point très positif a été que Lou, plutôt récalcitrante avec les autres marques, a tout de suite pris ce biberon sans rechigner, et a tout de suite compris comment s’en servir. Je le lui présente tous les jours avec un peu d’eau, elle aime bien le prendre en main, jouer avec. Elle semble avoir cependant du mal à réguler le débit : le débit 1 est trop lent, elle s’énerve et n’arrive quasiment pas à boire, et le 2 visiblement trop rapide parce qu’alors elle boit mais souvent elle s’étouffe. Depuis presque deux mois que je l’utilise, c’est toujours pareil, alors qu’elle s’en sert tous les jours, donc elle a eu le temps de l’apprivoiser. J’en déduis donc qu’il n’existe pas chez Mimijumi une tétine au débit adapté à mon bébé de presque huit mois. Dommage.

Biberon+mimijumi+en+relai+à+l'allaitement+-+lait+maternelJ’ai trouvé le biberon effectivement très beau d’un point de vue esthétique, le design est soigné, original, il attire souvent les regards intrigués des autres mamans. Mais d’un point de vue pratique il a encore quelques défauts franchement dérangeants :

  • le capuchon ne tient absolument pas, donc si on veut emporter le biberon avec du liquide dedans, il fuit.
  • la base antidérapante en silicone ne tient pas non plus, elle s’enlève sans arrêt.
  • la forme inclinée de la tétine n’est pas pratique pour un grand bébé qui ne boit pas en position allongée, s’il veut boire les 30ml restants il doit se casser le cou  pour pencher assez le biberon et faire couler le liquide restant dans la tétine.
  • la tétine me paraît un poil trop longue pour la bouche de bébé.

Tout cela fait quand même énormément de défauts pour un biberon qui se présente comme du haut de gamme et se vend à prix d’or : 21,90€ pour le « Not so hungry » d’une contenance de 120ml, et 24,90€ pour le « Very Hungry » d’une contenance de 240ml. Donc des prix franchement assez élevés quand on regarde la moyenne du marché, et qu’il nous faut évidemment plusieurs biberons pour ne pas avoir à laver sans arrêt.

mimijumi

Pour conclure, je suis assez déçue par la marque, au premier abord assez sympathique, mais qui a pour moi encore pas mal de défauts à corriger pour offrir un biberon vraiment haut de gamme. Afficher de belles valeurs ne suffit pas à justifier un prix aussi élevé, il faut encore que le produit soit réellement de bonne qualité. L’idée d’une tétine qui imite le sein est bonne, mais il semble qu’il y ait encore des efforts à faire de la part de la marque pour améliorer les problèmes de débit et régler des petits problèmes d’ordre fonctionnel. Mimijumi, une marque à suivre, prometteuse, mais pas encore au point.

Publicités

Une réflexion sur “Biberon Mimijumi : le biberon qui imite le sein et qui coûte un rein

  1. J’ai acheté je ne sais combien de biberons soir disant fait pour que les bébés allaités puissent boire avec mais je n’ai pas trouvé mon bonheur (enfin celui de ma puce).
    J’avais hésité à acheter cette marque mais le prix m’a freiné !
    Avec ce que tu dis je suis bien contente de m’être abstenue 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s