Éveiller bébé à la musique de 0 à 6 mois

Dans ma maison, il y a de la musique partout. En même temps, mon mari est compositeur de musique symphonique et professeur de musique, donc c’est un peu normal. Ici, l’éveil musical, c’est une évidence. Mais tous les bébés aiment la musique, toutes les études prouvent qu’ils sont extrêmement sensibles aux sons, à la mélodie et au rythme. Mais au départ, nous ne savions pas toujours par où commencer, à quel âge faire quoi…

Initier bébé dès la grossesse

A partir de 6 mois de grossesse, bébé entend et réagit déjà aux sons. Sa mémoire est déjà active, ce qui signifie qu’il se souviendra de ce qu’il a entendu pendant la grossesse. Donc on peut d’ores et déjà faire écouter de la musique à son bébé. Pas besoin de mettre un casque sur le ventre, il suffit pour cela d’en écouter soi-même ! Chez nous, on écoute de tout, de la musique classique, contemporaine, de l’opéra, du jazz, du rock, de la variété… on a préparé bébé à être éclectique et à écouter de tout ! Lire la suite

Recherche désespérément Infanrix Quinta ou Pentavac : la pénurie organisée du vaccin sans hépatite B

Si vous avez comme moi un bébé de moins d’un an, vous êtes sans doute vous aussi confrontés à la question des vaccins. En France, seuls trois vaccins sont obligatoires : Diphtérie, Tétanos, et Polio. Et même, on n’a pas le droit de vous imposer un autre vaccin, c’est puni par la loi. Pourtant, lorsque Lou a eu deux mois, notre pédiatre nous a fait une ordonnance pour deux injections :

  • Prévenar : immunise contre les infections invasives, pneumonie et otites causées par Streptococcus pneumoniae.
  • Infanrix Hexa : immunise, comme son nom l’indique, contre six maladies, la diphtérie, le tétanos, la polio, la coqueluche, les infections à Haemophilus influenzae type b (Hib), et l’hépatite B.

Lire la suite

Écharpe, porte-bébé, mei-tai… comment porter bébé ? 

     Jusqu’à environ 4 mois, Lou pleurait sans cesse à partir du moment où elle n’était pas au sein. On avait acheté un transat avant sa naissance : il est neuf, jamais servi. Impossible de la faire rester 5mn dedans. C’était les bras, les bras, les bras… et il fallait la promener en même temps, pas question de rester immobile. Très vite, on a saturé de l’avoir aux bras toute la journée : on était épuisés de la porter. Surtout qu’elle ne supportait d’être portée que dans une seule position qui n’était certainement pas la moins fatigante : face au monde. Autrement, elle hurlait. Lire la suite

J’allaite encore mon bébé de six mois…

     Allaiter, ce n’est pas du tout aussi simple et naturel que cela en a l’air. Personnellement, j’ai toujours su que je voulais donner le sein à mon bébé. Ma mère m’y a encouragée, elle m’a allaitée, et en garde un excellent souvenir. Pourtant, de son époque, ce n’était pas si courant. La France a souvent été pointée du doigt pour son faible taux d’allaitement : en 2003, un des taux les plus faibles du monde, seulement 56 % environ d’allaitement à la naissance… contre 99 % de bébés allaités en Norvège et Suède, 95 % au Danemark, 92 % en Suisse, 85 % en Italie, 75 % en Allemagne, et 69 % en Grande-Bretagne. La faute à qui ou à quoi ? Un congé maternité très court sans doute, mais aussi le poids des lobbys agro-alimentaires qui nous ont vendu le lait maternisé comme un équivalent du lait maternel, ou encore le manque de formation des professionnels en maternité et en pédiatrie.

Lire la suite